Et c’est reparti !

La rentrée, vraiment ? Disons plutôt que c’est symboliquement la rentrée. En réalité, la reprise est faite depuis un moment même si nos publications ont marqué le pas durant l’été. Marquer le pas, c’est lever le pied. Se ressourcer est bien nécessaire pour être de nouveau à pied d’œuvre et redémarrer bon pied bon œil. Ha, ha ! On ne peut pas s’empêcher en regardant devant, de jeter aussi un œil dans le rétro. Ce sont en effet nos réalisations qui permettent de façonner nos projets. Ou, comment voir l’avenir en s’appuyant sur ses expériences.

Quoi donc retenir de ces derniers mois ? Une cinquantaine d’articles signés Hermès Médiation. Nous vous remercions au passage de vos visites et de vos petits messages. Vos délicates attentions sont toujours appréciées. Ces articles visent avant tout à partager le fruit de nos rencontres, nos lectures, les sujets d’actualité qui nous ont marqués ou qui nous ont inspirés. Rien de plus. C’est fou d’ailleurs le nombre de sujets qui nous ont interpellés : la justice restaurative, la médiation éducative, la médiation et le harcèlement, les violences conjugales, la créativité en médiation, la médiation en entreprise, mais aussi les accords toltèques, la carte du monde, la créativité en médiation, ou encore l’accord sur le désaccord avec la Stratégie du dédale®.

La médiation de presse et la communication ont aussi nos faveurs : la médiation un acte de communication, l’incommunication, l’écoute, l’expression des besoins, les médiateurs de presse. Quel bonheur ce fut de recueillir les témoignages de Jérôme Cathala, médiateur de France Télévisions, et d’Emmanuelle Daviet, médiatrice de Radio France. Quel plaisir ce fut aussi d’être invités à Strasbourg, en avril, à la rencontre des médiateurs de presse des médiateurs francophones publics. Nous y reviendrons dans les mois qui viennent car nous avons un béguin qui s’enracine pour la communication et les médias.

Évidemment, notre sujet de prédilection reste celui de la santé : la médiation, un outil de prévention en santé, la violence à l’hôpital, la médiation dans les secteurs sanitaire et médico-social, nos chroniques d’un médecin le printemps dernier. Nous avons eu la joie d’accueillir au sein d’Hermès Médiation le Dr Laurent Montaz, et nous avons eu l’honneur d’échanger avec Claude Evin, ancien ministre de la Santé, aujourd’hui avocat et médiateur. La presse professionnelle a mis à l’honneur nos initiatives en matière de médiation organisationnelle à l’hôpital, ce qui nous ouvre des portes sur la médiation organisationnelle en entreprise, puis la médiation commerciale. Là aussi, nous y reviendrons. Que de projets !…

Quoi retenir d’autre ? Les formations que nous avons suivies et l’analyse de pratiques. Ça aussi ce sont de bons sujets. Nous y reviendrons – encore ? – car c’est ce qui certifie que vous avez affaire à un médiateur qualifié. Très important dans un environnement où le terme de médiation est si galvaudé. Nous retiendrons nos samedis matin consacrés à l’analyse de pratiques pour sans cesse améliorer nos méthodes et maîtriser plus encore le processus de médiation dans toute de situation. Notre participation au 2e congrès international de la médiation à Angers, en octobre, nous a apporté bien des connaissances et ouvert bien des horizons que nous sommes si avides d’explorer, bien conscients pourtant que le temps devra nous contraindre à des choix. L’inscription aux cours d’appel de Poitiers et d’Orléans en qualité de médiateurs judiciaires est venue ajouter une corde à notre arc.

Enfin, la dernière intervention qui nous a le plus marqués reste celle de Jacqueline Morineau sur la médiation humaniste au printemps. Nous nous étions promis de nous inscrire rapidement à l’une de ses formations, mais le court de la vie en a voulu autrement.

Cet événement nous a rappelé une citation d’André Malraux : « L’humanisme, ce n’est pas dire : ce que j’ai fait, aucun animal ne l’aurait fait. C’est dire : nous avons refusé ce que voulait en nous la bête. » Et si la médiation nous y aidait ?

©Hermès Médiation – centre de médiation – Poitiers

Partager l'article sur