La semaine de la médiation, c’est fini ! Rendez-vous l’année prochaine

La 5e semaine internationale de la médiation, du 9 au 16 octobre, vient de s’achever. Elle portait cette année sur le thème : A l’écoute des problèmes relationnels de nos concitoyens. Ce fut l’occasion pour nous d’exposer notre retour d’expérience en matière de médiation interne, autrement appelée la médiation organisationnelle lors d’une rencontre qui s’est tenue à Niort, dans les Deux-Sèvres, le 10 octobre. Organisée à l’initiative d’un collectif de médiateurs, la soirée s’est déroulée en présence d’un public bien éclectique, du néophyte au médiateur chevronné, en passant par l’avocat, le juriste et le consultant.

Outre les interventions de nos acolytes sur d’autres aspects de la médiation, nous avons été ravis de revoir l’un de nos formateurs sur la communication à l’Université de La Rochelle, Langis Gallant, et nous avons été particulièrement sensibles à la présence de deux personnalités faisant autorité dans le domaine de la médiation, Marthe Marandola et Geneviève Lefebvre. Nous avons hâte de lire leurs trois ouvrages avec lesquels nous sommes repartis sous le bras ce soir-là. Vous connaissez notre appétence pour les livres et la littérature en tout genre. C’est un travers contre lequel nous ne pouvons rien bien heureusement.

Parler de la médiation organisationnelle, c’est aborder, pour nous, le champ de la médiation interne à l’hôpital pour régler des conflits de salariés, et Dieu sait si l’organisation d’un hôpital est complexe. Il s’agit d’un terrain bien formateur pour qui veut s’atteler à la médiation interne en entreprise, avec ses milliers de professionnels, sa bonne centaine de métiers, de l’ouvrier qualifié au médecin professeur des universités, la complexité des statuts, ses hiérarchies. Si à cela vous ajoutez plusieurs sites géographiques d’exercice pour un même hôpital, vous avez réuni, là, à peu près tout ce qui compose une société, du plombier au haut fonctionnaire, de la ville à la campagne.

Lire aussi : La médiation, un outil de règlement des litiges particulièrement adapté à l’entreprise

C’est avec passion que nous avons partagé notre retour d’expérience de la médiation en organisation complexe, un an et demi après la mise en place d’une cellule de médiation interne au sein du centre hospitalier universitaire dans lequel nous avons fait nos armes. La presse professionnelle a déjà salué cette initiative et nous nous en réjouissons. D’autant que cet hôpital fait figure de proue en la matière. Bien d’autres hôpitaux mais aussi des établissements médico-sociaux devraient en tirer les leçons, tenter l’expérience pour insuffler de la communication dans leurs équipes quand celles-ci sont en souffrance, désamorcer des tensions, dissiper des malentendus ou résoudre des conflits. 

Nous adressons tous nos remerciements au collectif de médiateurs à l’origine de cette rencontre niortaise de nous avoir permis d’exposer nos constats, en particulier Karine Grimaldi et Mélanie Granseigne. Vu les questions du public et les échanges qui s’en sont suivis, pas de doute, le sujet a suscité un vif intérêt. Nous sommes repartis avec la conviction qu’il faut absolument passer à Niort, capitale des mutuelles et des grandes compagnies, pour prendre de l’assurance. Ah, ah, ah ! Il fallait bien terminer sur un clin d’œil.

©Hermès Médiation – centre de médiation – Poitiers

Cet article vous a intéressé ? Alors jetez un oeil sur celui-ci : Médiation organisationnelle : un retour d’expérience inédit, un modèle pour les hôpitaux et les Ehpad, mais aussi pour les entreprises

Partager l'article sur