N’hésitez plus à exprimer vos besoins !

Exprimer vos besoins

Pourquoi est-il difficile d’exprimer ses besoins alors même qu’il est si important de le faire, sans mettre en cause son interlocuteur évidemment ?

Avant de répondre à cette question, revenons sur la célèbre pyramide de Maslow, connue également sous le nom de pyramide des besoins. Abraham Maslow, psychologue américain, né en 1908, classait les besoins d’un être humain par ordre d’importance en identifiant cinq niveaux allant des besoins physiologiques aux besoins d’accomplissement de soi. Sa théorie consistait à dire qu’un individu ne peut satisfaire les besoins d’un niveau, si et seulement si, il a déjà satisfait les besoins du niveau qui lui est inférieur. 

Si la hiérarchisation de ces besoins est à ce jour discuté, la pyramide de Maslow reste une référence.

Mais alors pourquoi est-il essentiel d’exprimer ses besoins ?

D’une part, c’est une manière de se centrer sur soi plutôt que de diriger sa critique sur l’autre. Quand on parle de son besoin, on parle de soi et on évite d’exprimer des jugements sur l’autre. La formule « le TU tue » s’avère vraie dans bien des cas. 

Passons à un exemple concret !

Formule tournée sur l’autre :
« Tu aurais pu évoquer auprès de notre supérieur hiérarchique que j’avais travaillé sur le projet. En taisant cette information, tu t’es approprié mon travail et de ce fait tu es malhonnête. »

Formule tournée sur soi :
« Lorsque le projet a été présenté à notre supérieur hiérarchique sans que soit évoqué mon nom, je me suis senti exclu et non valorisé alors que j’ai un besoin de reconnaissance sur le travail réalisé dans le cadre de ce dossier. »

D’autre part, exprimer ses besoins, c’est un bon moyen de prévenir les tensions. Il faut savoir que les conflits naissent bien souvent de besoins insatisfaits. 

Un exemple

Votre supérieur met systématiquement sa réunion avec vous à 11h. Il pense que cet horaire est plus confortable que 16h car il vous permet de ne pas finir trop tard votre journée. Durant cette réunion, vous êtes agacé car la réunion peut être longue en fonction de l’actualité du service et, à 13h, vous n’avez toujours pas déjeuné. Vous êtes sujet régulièrement à des crises d’hypoglycémie et, de ce fait, vous appréhendez systématiquement ces temps d’échange qui sont sur le fond intéressants. 

Comme vous n’avez pas exprimé votre besoin, que de son côté votre supérieur a interprété vos besoins, les tensions peuvent apparaitre.

Comment fait-on au quotidien pour exprimer ses besoins ?

Pour que ce besoin soit bien perçu, les sentiments doivent y être associés. Ainsi, vous pouvez utiliser la formule suivante : « je me sens… parce que j’aimerais… ».

Un exemple

« Je suis vraiment en colère lorsque des fautes d’orthographe se glissent dans nos notes juridiques, parce que je souhaiterais que notre service ait une image irréprochable auprès de nos clients. » 


Pour finir, comment inviter l’autre à exprimer ses besoins si ce dernier ne le fait pas spontanément ?

Vous pouvez poser les questions suivantes : « Qu’est ce qui est important pour toi dans cette situation ? » Ou encore : « De quoi aurais-tu besoin pour être satisfait ? »

Et si vous testiez ?

Lire aussi : Comment vous sentez-vous ? Vos émotions, notre allié

Partager l'article sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin